Passer au contenu

/ Observatoire de la Francophonie économique

Rechercher

Axes de recherche

Les axes de recherche de l’Observatoire de la Francophonie économique (OFE) s’appuient sur la Stratégie économique pour la Francophonie entérinée par les chefs d’État et de gouvernement des pays qui ont le français en partage lors du Sommet de Dakar, en novembre 2014. Cette stratégie rappelle que la francophonie économique est au service du développement humain durable et se définit selon deux axes :

  • Promouvoir une économie centrée sur l’être humain et son épanouissement
    • Développer une vision économique francophone;
    • Renforcer les capacités de négociation et la participation francophone dans les différents espaces internationaux de négociation et de décision;
    • Faire du français, langue en partage, un vecteur d’intégration et de croissance économiques.
  • Renforcer l’espace économique francophone pour en faire un espace privilégié d’échanges, de coopération et de solidarité en encourageant…
    • La jeunesse et les femmes, créatrices de richesse et d’emplois;
    • L’intégration régionale et la coopération interrégionale, vecteurs de coapprentissage, de régulation et d’attractivité dans une économie globalisée;
    • La mobilité des entrepreneurs et des entrepreneuses, et la circulation des innovations;
    • La consolidation des réseaux institutionnels, professionnels et des entreprises francophones pour densifier les relations économiques et améliorer l’environnement des affaires.

     

La Francophonie économique aborde trois thématiques : la promotion de l’emploi par l’entrepreneuriat, l’intégration dans le commerce mondial et le développement local. Les forums économiques de la Francophonie de Dakar (2014) et de Paris (2015) ont réaffirmé la dimension économique essentielle de la Francophonie.

La contribution de l’OFE à la Stratégie économique pour la Francophonie s’est concrétisée par la mise sur pied du programme Subvention à la recherche sur la francophonie économique (SURFE). Le premier appel de projets dans le cadre de ce programme – consacré à l’Afrique francophone – a été lancé à l’automne 2017. Il avait comme axes prioritaires :

  • Les enjeux économiques et environnementaux;
  • Les programmes d’enseignement secondaire et supérieur;
  • La caractérisation de l’espace économique de la francophonie;
  • Les infrastructures et l’énergie;
  • L’entrepreneuriat chez les jeunes et les femmes;
  • L’économie numérique;
  • Le programme chinois Yi Dai Yi Lu (projet géopolitique « La Ceinture et la Route »).

D’autres axes s’ajouteront dans le futur, notamment la migration, les inégalités de revenu et la participation des jeunes et des femmes au marché du travail.